Investir dans les groupements forestiers (GFF) :
Une autre façon d’allier avantages fiscaux ISF et IR et investissement « Terroir »

Quelques chiffres…La filière Bois dans le monde :

– 30% de la planète est couverte de forêts
– 1,5 milliards de personnes vivent directement de la forêt
– 10 millions de personnes travaillent dans le secteur forestier
– 3,4 milliards m3 récoltés/an soit 0,7% du volume sur pied

Malgré le fait que l’Europe ne représente que 5% de la couverture forestière, elle tient la seconde place du marché du bois en chiffre d’affaires.

Quelques chiffres…La filière Bois en France :

– 60 Milliards d’euros de Chiffre d’Affaires.
– 6 Milliards d’euros de déficit commercial.
– 60% de la production biologique seulement récoltés.
– Un accroissement continu de la matière première.
– Première forêt feuillue d’Europe.
– Troisième forêt résineuse d’Europe.

 

Principes de l’investissement en GFF

Les groupements forestiers (ou GF), sont des sociétés civiles, qui ont été instituées en vue de favoriser le reboisement, l’amélioration et la conservation des massifs forestiers.
Les parts de groupements forestiers s’adressent à tous les ménages soucieux de se bâtir un patrimoine pleinement diversifié dans un cadre fiscal avantageux (réduction d’impôt sur le revenu, exonération partielle en matière d’ISF et de transmission à titre gratuit ) et à tous ceux pour qui l’achat d’une forêt reste trop onéreux et trop important en temps de gestion.

D’une durée maximale de 99 ans, ils doivent avoir un objet exclusivement civil (constitution, amélioration, équipement, conservation ou gestion de massifs forestiers ; acquisition de forêts ou de terrains à boiser), à l’exclusion de toutes opérations telles que la transformation des produits forestiers.

Leur capital n’est pas représenté par des titres négociables, mais par des parts d’intérêt qui ne peuvent être cédées à des tiers étrangers au groupement qu’après autorisation dans le respect des conditions fixées par les statuts.

Les groupements forestiers constituent une piste patrimoniale à exploiter dans une optique à long terme. Ils offrent, en effet, de substantiels avantages fiscaux, comme le confirme la loi de finances 2012 (loi TEPA / réduction d’ISF / réduction de l’impôt sur le revenu…).

La matière première bois répond à des besoins essentiels et représente en France : 17 millions d’hectares et 400.000 emplois.

L’investissement en GFF part du même principe que le GFV, un nombre limité d’associés se réunissent sous le forme d’une SCI afin de souscrire à un groupement forestier sélectionné par des experts forestiers ( ONF ).

L’investissement en GFF correspond à un placement terroir français et basé sur une matière première prisée et de qualité : le bois.

 

La durée d’engagement de conservation est de 8 ans minimum.
Le montant de la souscription d’un GFF est à partir de 5000 €.

L’investissement en forêt doit se faire pour une diversification de patrimoine ; c’est actif financier est un actif sûr et tangible, qui correspond à une demande mondiale et constante d’une matière première française de qualité à protéger.
Les forêts sont gérés par des experts forestiers et font l’objet d’un engagement de gérance durable et responsable.

Les GFF sont généralement composés de diverses essences d’arbres ( feuillus, résineux…) afin de mutualiser les risques, avoir une réponse sur les demandes ( habitat, papier, chauffage…) et ainsi assurer une continuité des revenus dans le temps.

Quels avantages fiscaux pour l’investissement en forêt via les GFF ?

[titled_box title= »Abattement ISF » align= »center » variation= »green »] [div style= »text-align:center »]

75%[span style= »font-size:14px »][/span]

[/div] [fancy_list style = « check_list »]
  • Réduction de la base taxable
  • Imposition ISF après abattement de 75%
[/fancy_list][/titled_box]
[titled_box title= »Avantages IR ou ISF » align= »center » variation= »green »] [div style= »text-align:center »]

50% ou 18%[span style= »font-size:14px »][/span]

[/div] [fancy_list style = « check_list »]

Au choix :

  • Eligible Loi ISF PME ( TEPA PME ) : Réduction ISF de 50% jusqu’à 90.000 €
  • Réduction IR de 18% (sous conditions détention mini 8 ans)
[/fancy_list] [/titled_box]
[titled_box title= »Avantage Donations » align= »center » variation= »green »] [div style= »text-align:center »]

75%[span style= »font-size:14px »][/span]

[/div] [fancy_list style = « check_list »]
  • Donation/ Transmission après abattement de 75%
  • Sous conditions de détention de 2 ans
[/fancy_list] [/titled_box] [/one_third_last] [divider_padding]

Les avantages IR ou ISF sont cumulables avec la réduction de la base taxable dû à l’abattement de 75%

 

 Les autres avantages d’investissement en GFF

– Un droit de pêche et/ou de chasse ( à partir d’un certain montant de souscription )
– Une décorrélation du marché financier et immobilier
-Une rentabilité de l’ordre de 2% minimum issue des produits du bois ( coupe, vente…) sans compter la valorisation de l’ordre de 2% par an.

 

 Dans quelles forêts investir pour un objectif de diversification patrimoniale ?

 

 

Pour tout savoir sur l’investissement en foret et Groupement fonciers forestiers en 2014 : cliquez ici